janvier-2018

  • Sorties Janvier 2018

    Dimanche 28/01/2018 : Eric récompensé
    Par Alain Darville

    C’est le jour d’Eric, toutes ses coupes pour ses exploits 2017 sont arrivées. La médaille (ou coupe) fédérale pour 10 années consécutives à + de 2000 km/an en brevets FFBC. Pour fêter ça, il a même la coupe pour avoir fait + de 5000 km en brevet FFBC en un an. Dans le Hainaut, c’est plus facile, il y a des brevets toute l’année.

    Après quelques photos pour célébrer ce moment, nous avons quand même roulé un peu à vélo. Il y avait du monde et du monde qui veut rouler. Jean-Louis a toujours sa tendinite, mais cela ne l’empêche pas d’avaler des kilomètres. Bruno revient de temps en temps, Philippe est de plus en plus fort.

    Jos est revenu, trois mois sans rouler, il va souffrir. Jean-Paul va le regarder souffrir sur un 60 km. Daniel va rouler en solitaire.

    Les autres, nous allons faire 80 km. Sur un parcours en partie improvisé. Le début est connu, la suite c’est moi, la fin, c’est Jean-Louis, travail d’équipe. Mais l’hiver est bizarre : ou bien il y a du verglas au départ, comme la semaine passée ou bien il y a 13 °c à l’arrivée, comme aujourd’hui. Jusqu’à présent, l’hiver ne démarre pas vraiment. Donc on peut continuer à rouler…

     

    IMG_2832.JPG

    ______________________________________________________________________

    Dimanche 14/01/2018 : Guy, Jean-Louis et Bruno
    Par Alain Darville

    Guy est de retour, pas encore en grande forme, mais cela va venir. Après ses problèmes vasculaires, il est réparé et va mieux. Il va rouler avec Daniel pour 50 km.

    Jean-Louis va de mieux en mieux, son problème de tendinite semble presque résolu. Il va rouler avec Jean-Paul sur 60 km.

    Bruno est enfin présent à une sortie club. Après un an d’inscription, il n’était jamais venu, sauf à la sortie annuelle à Chimay. Eric a fait sa connaissance. Il va rouler 90 km avec Eric et moi.

    Pourquoi une si longue distance en hiver ? Parce qu’il fait beau. Le soleil est présent après 2 mois d’absence, le vent est absent ce qui est rare en hiver, et malgré tout ça il ne fait pas trop froid. Les absents ont tort. Et puis, pour moi, les BRM ne s’arrêtant plus, je ne peux plus trop descendre en distance. Nous, nous sommes bien amusés sur le 90 du parcours Triangle classique mais revu et corrigé.

    Bruno est aussi fort qu’Eric, ils ont été gentils de m’attendre, j’ai de la chance qu’Eric ne retient jamais un parcours déjà fait quelques fois et qu’alors il m’attend. En plus j’improvise de temps en temps un nouvel itinéraire. Dans ce cas ils sont derrière, roulant tranquillement.

    Beaucoup de cyclistes faisaient comme nous, ils profitaient du beau temps qui ne dure jamais en hiver.

    Les 90 kilomètres ont été parcourus à du 26,4 km/h de moyenne, les dernières côtes ayant été un peu dures à passer.